L’Histoire de la marque Airwalk: des sneakers légendaires

11 décembre 2017| SneakersHub
Histoire de la marque airwalk

Fondée en 1986 en Californie, l’histoire de la marque Airwalk est alimentée par la culture des sports d’action et par un savoureux mélange de technique et de créativité. Depuis toujours, la marque américaine a été imaginée par des individus passionnés qui poussent l’innovation, soutiennent la scène sportive et prennent des risques créatifs.

L’origine de la marque Airwalk

Au milieu des années 80, Bill Mann fabriquait des chaussures « sans marque » pour des grands distributeurs américains comme Sears ou Mervyn. Mac, son fils skateur, vint un jour le voir et lui demanda de créer des chaussures de skateboard. en effet ses  chaussures Vans lui faisait très mal aux pieds et s’abimer trop vite. C’est alors que Bill Mann, se mit en tête de fabriquer des chaussures adaptées à la pratique du skatebord en observant de longues heures les jeunes dans les skateparks.

La naissance de la marque

L’histoire de la marque Airwalk débuta en 1986 en Pennsylvanie. Le nom de la marque vient de la figure de skateboard « airwalk ». Le premier logo vit le jour sous la forme du célèbre ptérodactyle et fût rapidement rejoint par Ollie.

Airwalk s’est d’abord focalisée sur la chaussure technique et le matériel de skate avant d’élargir sa gamme et d’ouvrir son univers au monde du streetwear. L’Australien Sinisa Egelja, présent dès les prémisses de la marque, est à l’origine du design des modèles emblématiques de la marque.

La prise de position de la marque à la fin des années 80

À la fin des années 80, la marque Airwalk était principalement centrée sur le skateboard de rampe. Plusieurs modèles virent le jour comme la Vic, la Disaster, la Velocity, l’Enigma et la fameuse Prototype. Des modèles High-tops fous, arborant des couleurs voyantes.

À cette époque, toutes les superstars du skateboard comme Tony Hawk, Christian Hosoi, Lester Kasai, Tony Magnusson et Mike McGill voulaient skater pour la marque Airwalk.

Airwalk tony hawk

Airwalk tony hawk

La marque Airwalk a su fidéliser son public en façonnant et en influençant la progression de la communauté des sports d’action. L’histoire de la marque Airwalk a été façonné par des acteurs alimentés par une passion immense pour les athlètes et les sports d’action.

La montée en puissance de la marque dans les années 90

L’arrivée du skateboard de rue au début des années 90 a vu Airwalk revoir sa gamme pour l’adapter aux tendances actuelles. C’est alors que les baskets montantes et multicolores de la fin des années 80, furent remplacés par des chaussures plus fines et plus simples comme la Airwalk Jim Shoe, la 86, la NTS et le modèle iconique la One. Ces chaussures étaient simples, durables et fonctionnelles. Airwalk poursuit sa tradition de sponsoriser les meilleurs skateurs de l’époque en ajoutant à sa team: Eric Koston, Andrew Reynolds, Jason Lee, Geoff Rowley, Steve Berra, Pat Duffy, et Jeremy Klein.

Les modèles Jason Lee et Tony Hawk sont les deux seuls modèles pro sortis lors de l’apogée d’Airwalk. Ces deux chaussures étaient simples dans leurs design, avec des tiges en daim, des semelles adhérentes et un logo discret. Andy MacDonald recevrait plus tard un modèle pro en 2001.

 

Il y a beaucoup de parallèles entre l’histoire de la marque Airwalk et son principal rival, Vans. Tout d’abord, les deux marques sont californiennes. Ensuite, elles ont sponsorisé les skateurs les plus populaires et ont fabriqué des chaussures emblématiques. Enfin, les deux marques se sont développées sur des marchés autres que le skateboard – surf, snowboard, BMX – et tous deux ont connu un grand succès.

L’heure de gloire de la marque Airwalk

À la fin des années 90, la marque Airwalk a connu son apogée grâce à des produits répondant aux besoins du marché et à une stratégie de communication très efficace.

Un marché en pleine croissance

Dans le but de développer sa notoriété et les ventes, Airwalk a cherché à s’étendre au-delà du marché du skateboard et à se faire une place en tant que marque pertinente pour tous les jeunes. Airwalk voulait sortir de son marché de niche. En ce sens, la marque Airwalk était une marque traditionnelle établie dans le skateboard, et voulait devenir une marque pluridisciplinaire. La marque décida donc de lancer des gammes de produits beaucoup plus larges : chaussures de ville, sandales, boots de snowboard… et de communiquer plus massivement sur sa marque.

Des campagnes de publicité créatives

Lorsque Airwalk engagea la petite agence Lambesis pour repenser sa stratégie de communication, la marque explosa littéralement. Entre 1990 et 1996, son chiffre d’affaire passa de 16 à 175 millions de dollars. Les campagnes mises en place par l’agence étaient très créatives et décalées et fît passer la marque en 3ème place des marque les plus appréciées, derrière Nike et Adidas.

En se concentrant sur des valeurs de sport authentiques et l’héritage des années 1980 et 1990, Airwalk réédite encore aujourd’hui des modèles mythiques d’époque, comme la prototype, la Jim, la  VIC, ou encore le ONE. Guidée par une conception authentique du sport, l’histoire de la marque Airwalk continue…

Infographie : L’histoire de la marque Airwalk en timeline

Infographie histoire de la marque Airwalk en Timeline

Infographie évolution et histoire de la marque Airwalk

 

En conclusion, l’histoire de la marque Airwalk est intimement liée au développement du skatebord en californie. Cette marque laissera à jamais une trace indélébile dans le monde des sneakers. L’arrivée en 2006, de Jeff Staple à la tête du design permettra peut-être à la marque de se relancer… Affaire à suivre!

Et vous, avez vous porté des modèles emblématiques de la marque Airwalk?

Catégories: Histoire Sneakers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évaluation*

Support